Portrait de visions, 2018



« C’était le 10 Octobre 2018.
En rentrant chez moi le soir,  je me couche et ferme les yeux.
Apparaît aussitôt une forme.
Ce phénomène se reproduira plusieurs jours d’affilée... »



Portrait de visions est une oeuvre conçue
à partir d’un phénomène de perception vécu par Jean Larivière. L’artiste se sert
d’un logiciel 3D, ou de techniques classiques d’animation, pour réaliser ces portraits,
et nous emmener dans son expérience sensorielle.



Jour 1


La vision est suspendue dans l’espace. Pendant quelques instants,
elle me semble bouger.
Je cligne des yeux fermés.
La forme semble être fixe, de nouveau s’anime,
elle se fige puis disparaît.
Cette vision est très inquiétante : enchevêtrée sur elle même, elle fait penser à un serpent, enroulé dans un espace sombre.
La forme est verte avec des ombres très fortes
et la surface lisse, sans défauts apparents.

Portraits de visions, vision n°1, 2018




Portraits de visions, vision n°2, 2018




Jour 2


Même phénomène.
Une autre vision apparaît dès que je ferme
les paupières.

Cette fois-ci, une sorte d’astéroïde apparaît.
Elle est blanchâtre
et semble aussi flotter dans un espace noir.
La surface du tubercule, ornée de petits volcans, se met à tourner sur elle-même,
très lentement,
me rappelant une planète en orbite.
Je fixe l’image pour bien m’en souvenir et elle disparaît.
Je remarque
que la surface de l’objet ressemble à de la porcelaine presque poudrée.


Jour 3


Cette fois, c’est une surface plane décorée
de divers signes :
des taches rondes
et noires auréolées
d’un cercle flou de couleur grise.
Des étoiles vertes fixes s'intercalent à un troisième signe,
qui lui s’anime en volume. Sa forme est presque
la combinaison des deux précédents signes : une étoile rouge croise
un ou plusieurs anneaux.
Ces symboles créent
une constellation animée.





Portraits de visions, vision n°3, 2018





Portraits de visions, vision n°4, 2018










Jour 4


Je vois une sorte de galet planté d’arborescence
en volume qui ressemblent à de petites ombrelles. L’objet flotte légèrement dans l’espace noir,
se teintant parfois de rose.



Visions, maquette, proposition d’installation pour la vision n°1, projection, 2020







Portraits de visions, vision n°1, teaser de l’animation, 2018












Portraits de visions, vision n°2, teaser de l’animation, 2018
















Visions, maquette, proposition d’installation pour la vision n°2, sustentation électromagnétique, 2020



Visions, maquette, proposition d’installation pour la vision n°3, projection, 2020







Portraits de visions, vision n°3, teaser de l’animation, 2018









Visions, maquette, proposition d’installation pour la vision n°4,
sustentation électromagnétique, 2020












Portraits de visions, vision n°4, teaser de l’animation, 2018









Portraits de visions, vision n°4, teaser de l’animation, 2018











Visions, maquette, proposition d’installation pour la vision n°4, le Dôme, 2020





︎ All rights reserved © Jean Larivière, 2021