La machine de Dalí



Paris, 1966

Chris Marker prévient Jean Larivière que Dalí sera rue Saint-Jacques pour inaugurer son cadran solaire.
Jean Larivière appelle l’hôtel Meurice, où Dalí séjourne, et lui fait transmettre un message déclarant que ce dernier a l’immense chance de pouvoir le rencontrer puisqu’il est exceptionnellement de passage à Paris.
Dalí mord à l’hameçon et lui donne rendez-vous deux jours plus tard. Lors de la rencontre, Jean lui amène une gravure de la curieuse machine qu’il déclare capable de “désintégrer
les sentiments érotiques”.
Dalí très fasciné par cette idée, lui demande de la fabriquer avec des matières précieuses : cristal de roche, ivoire et Lapis-lazuli entre autres.



La machine de Dalí, sculpture








Paris, 2021

La machine n’a jamais pu être construite selon les désirs de Dalí, faute de moyens. Cependant Jean Larivière a gardé cette idée
en tête et détient toujours le mystérieux plan de construction de cette machine faite de vitres montées sur cardans, qui projette des images...
Mais sa réalisation reste encore secrète.





La machine de Dalí, croquis 



︎ All rights reserved © Jean Larivière, 2021